, « Après les discussions sur le financement du cinéma, c’est au tour de la musique d’entonner le chant de la discorde »

« Après les discussions sur le financement du cinéma, c’est au tour de la musique d’entonner le chant de la discorde »

L’idée d’instaurer une taxe pour financer le Centre national de la musique a donné lieu à une belle empoignade forçant le gouvernement à lancer une mission parlementaire, explique dans sa chronique Guillaume Fraissard, chef du service Culture au « Monde ».

Source / Lire la suite : « Après les discussions sur le financement du cinéma, c’est au tour de la musique d’entonner le chant de la discorde »